SIMASOH NANI PUBLICATIONS
 -
SIMASOH NANI PUBLICATIONS

December 2018

AVIS DE FORMATION



“PRISE DE PAROLE EN PUBLIC”

Si vous avez peur de prendre la parole devant le public, 
ne vous inquiétez pas car vous n’êtes pas le seul.
 Alors comment traiter la peur ?
SIMASOH NANI INTERNATIONAL organise un atelier de formation spéciale sur 
« La Prise de Parole en Public » 
et comment traiter la peur qui vous empêche de parler en public.

Date : Dimanche 13 Janvier 2019
Participation : 3 000f
Lieu : Mary saint claire 
Heure : 09h-13h

NB : une attestation de participation sera délivrée à tous les participants. 

Pour participer appelez : 
Youssouf NOMOKO :73 23 68 90
Adja Ramata : 77 04 42 13


CANCER DE SEIN

Le cancer du sein est le cancer le plus diagnostiqué chez les femmes à travers le monde, autant avant qu’après la ménopause. Une femme sur 9 sera atteinte d’un cancer du sein au cours de sa vie et 1 femme sur 27 en mourra. (OMS)
les hommes peuvent aussi en être touchés; ils représentent 1 % de l’ensemble des cas.
Quels sont les signes qui font suspectés un cancer du sein: 
- Une bosse (nodule) au sein, fixe ou mobile. Il s’agit du symptôme le plus fréquent.
Cependant toutes les bosses détectées au sein ne sont
 pas cancéreuses ;
- Des écoulements spontanés provenant du mamelon;
-Une rétraction du mamelon ;
- Un changement d’apparence de la peau en « peau d’orange »...
Les facteurs de risques,  c'est à dire les facteurs qui favorisent la survenue d'un cancer chez une personne prédisposée sont entre autres: l'âge (50ans ou plus); la sédentarité, l'obésité, l'alcool, le tabac, l'hormonothérapie ( post ménopausique ou contraceptive), l'exposition à certains produits chimiques ou aux rayons ultraviolets. 
Le cancer du sein : 
Le cancer du sein est le cancer le plus diagnostiqué chez les femmes à travers le monde, autant avant qu’après la ménopause1. Une femme sur 9 sera atteinte d’un cancer du sein au cours de sa vie et 1 femme sur 27 en mourra.
les hommes peuvent aussi en être touchés; ils représentent 1 % de l’ensemble des cas.

Quels sont les signes qui font suspectés un cancer du sein: 
- Une bosse (nodule) au sein, fixe ou mobile. Il s’agit du symptôme le plus fréquent.
Cependant toutes les bosses détectées au sein ne sont
 pas cancéreuses.
- Des écoulements spontanés provenant du mamelon;
-Une rétraction du mamelon ;
Un changement d’apparence de la peau en « peau d’orange »
- Un changement inhabituel de grosseur ou de la forme d’un sein.
Les facteurs de risques  c'est à dire les facteurs qui favorisent la survenue d'un cancer chez une personne prédisposée sont entre autres: l'âge (50ans ou plus); la sédentarité, l'obésité, l'alcool, le tabac, l'hormonothérapie ( post ménopausique ou contraceptive), l'exposition à certains produits chimiques ou aux rayons ultraviolets. 
Le dépistage et diagnostic : 
Un dépistage précoce du cancer du sein favorise la possibilité de guérison complète. L'autopalpation des seins est un geste simple mais capital pour détecter une anomalie. L' examen clé du diagnostic reste la mammographie .
 Si la tumeur n’est pas traitée à temps, elle peut se disséminer à d’autres parties du corps (par exemple, les os, les poumons ou le foie) en générant des métastases.
Le traitement : de nos jours il existe 5 modalités.
-la chirurgie;
-la radiothérapie;
-la chimiothérapie;
-la thérapie hormonale;
-la thérapie ciblée.
Le traitement dépend du type de cancer et de son stade d’évolution. La chirurgie (mastectomie partielle ou totale) fait partie intégrante du traitement de la très grande majorité des cancers du sein. Après résection de la tumeur, il existe une possibilité de reconstruction mammaire par la chirurgie plastique.
Au Mali, les données du registre des cancers institué en 2010 montrent que les femmes sont les plus touchées, avec 696 cas soit 51%. Depuis 2006 on dispose d'un centre de mamographie public au centre de santé de référence de la commune I. Selon une publication fait par le ministère de la santé lors de la journée internationale de lutte contre le cancer le 4  février dernier  je cite : "la politique nationale de lutte contre les maladies non transmissibles dont le cancer assorti d’un plan d’action sera bientôt soumis à validation ;
* le plan d’actions de lutte contre le cancer du col de l’utérus a été validé en réunion de Cabinet élargie ;
* la mise à disposition de médicaments anticancéreux pour une valeur d’environ  285 millions de francs CFA chaque année; 
* la gratuité de la chimiothérapie etc" fin de citation. 
Le pays dispose également d'un service de radiothérapie à l'hôpital du Mali. 
Témoignage : je m'appelle Hawa, j'ai 52ans. J'ai été opéré en 2017 pour cancer du sein. On m'a enlevé le sein gauche. Au début je ne voulais pas de l'opération car j'étais persuadée que c'était l'œuvre de ma coepouse mais j'étais de plus en plus malade et je supportais mal la chimio. Aujourd'hui je remboure l'autre côté de mon soutien-gorge pour plus de symétrie. Je dois faire des examens chaque 6 mois pour voir si le cancer n'évolue pas encore c'est un stress permanant. 
  
Un dépistage précoce du cancer du sein favorise la possibilité de guérison complète. L'autopalpation des seins est un geste simple mais capital pour détecter une anomalie. L' examen clé reste la mammographie .
 Par contre, si la tumeur n’est pas traitée, elle peut se disséminer à d’autres parties du corps (par exemple, les os, les poumons ou le foie) en générant des métastases.
Le traitement : 
•la chirurgie;
la radiothérapie;
la chimiothérapie;
la thérapie hormonale;
la thérapie ciblée.
Le traitement (mastectomie partielle ou totale)  dépend du type de cancer et de son stade d’évolution. La chirurgie fait partie intégrante du traitement de la très grande majorité des cancers du sein. Après résection de la tumeur, il existe une possibilité de reconstruction mammaire par la chirurgie plastique.
Au Mali  Au Mali, les données du registre des cancers institué en 2010 montrent que les femmes sont les plus touchées, avec 696 cas soit 51%. Depuis 2006 on dispose d'un centre de mamographie public au centre de santé de référence de la commune I. Selon une publication fait par le ministère de la santé lors de la journée internationale de lutte contre le cancer le 4  février dernier  je cité : "la politique nationale de lutte contre les maladies non transmissibles dont le cancer assorti d’un plan d’action sera bientôt soumis à validation ;
* le plan d’actions de lutte contre le cancer du col de l’utérus a été validé en réunion de Cabinet élargie ;
* la mise à disposition de médicaments anticancéreux pour une valeur d’environ  285 millions de francs CFA chaque année; 
* la gratuité de la chimiothérapie etc" fin de citation. 
Le pays dispose également d'un service de radiothérapie à l'hôpital du Mali. 
Témoignage : je m'appelle Hawaii, j'ai 52ans. J'ai été opéré en 2017 pour cancer du sein. On m'a enlevé le sein gauche. Au début je ne voulais pas de l'opération car j'étais persuadée que c'était l'œuvre de ma coepouse mais j'étais de plus en plus malade et je supportais mal la chimio. Aujourd'hui je remboure l'autre côté de mon soutien gorge pour plus de symétrie. Je dois faire les examens chaque 6mois pour voir si le cancer n'évolue pas encore c'est un stress permanant. 










RSS Follow Become a Fan

Delivered by FeedBurner


Recent Posts

NSCRIPTION GRATUITE DANS UNE UNIVERSITE AMERICAINE
LES INFECTIONS URO-GENITALES
“ La Création d’entreprise ”
« LA CREATIOND’ENTREPRISE »
Le carcinome hepoto-celullaire

Categories

ARTICLES
BOOK CLUB SIMASOH
CANCER NEWS
COURS D'ANGLAIS
ELECTRONIQUE OCCASION
MODULE DE FORMATION
NEWS OF THE MONTH
SPECIAL NEWS
UNIVERSITE AMERICAINE
VENTE SUR COMMANDE

Archives

March 2019
February 2019
January 2019
December 2018
November 2018
October 2018
September 2016
April 2015
March 2015
July 2014
February 2014
January 2014
November 2013
October 2013
June 2013
May 2013
April 2013
March 2013

powered by

Website Builder provided by  Vistaprint